Lundi 19 Avril 2021
UN COCKTAIL MORTEL
Dernières actualités
Notre partenaire :
Actualités
Lettre d'information N° 13
Publiée par Francis CARRION le 07/01/2019 à 17:29

 

Membre de la Charte Européenne de la sécurité routière

Médaille de la Sécurité Intérieure « Agrafe Sécurité Routière » décernée par le Ministère de l’intérieur

 

www.lecontresens.net

Facebook : Le Contresens-Association AVC

Twitter : @lecontresens

 

31 Décembre 2018 : Lettre d’information N° 13

 

Chers Amis, Adhérents, Sympathisants,

 

Grâce à votre participation, l’Association « Alcool, Vitesse et Contresens » poursuit sa démarche en faveur d’une plus grande sécurité routière.

 

Durant l’année 2018, près de  9500 Km ont été nécessaires pour rejoindre les lieux des actions de prévention.

 

La majorité de ces interventions sont réalisées, depuis 6ans, en partenariat avec la Préfecture, la Maison de la Sécurité Routière et le Conseil Départemental du Var.

 

Nos « cibles » sont : Les collèges, les lycées, les CFA, les universités, les entreprises, les armées, la protection judiciaire de la jeunesse, le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation…

 

Aujourd’hui, notre module pédagogique est présenté en alternance avec notre

Spectacle pédagogique « La force de la jeunesse, la fragilité de l’existence »

 

Ce nouvel outil a été validé par l’ensemble des institutions pour lesquelles,

Nous exerçons « une fonction bénévole. »

 

Le spectacle est toujours suivi d’un débat qui permet aux artistes de répondre aux questions du public et d’avoir un échange constructif.

 

Je veux, également, vous souhaiter le meilleur pour cette nouvelle année.

Qu’elle vous offre de jolis moments à vivre, en famille, entre amis,

Que, face au chaos dont souffre notre planète, nous restions debout, tournés vers les autres, pour replacer l’humain au centre du cercle…

 

En vous remerciant de nous suivre encore et toujours, avec attention et bienveillance,

Notre chemin continue…

Sincèrement et Amicalement.

A bientôt… Francis Carrion

« Ce spectacle est dédié à Frédéric et Anne Lise.

Nous avions en commun, l’amour du spectacle, la passion de la musique et l’ivresse de la scène avec ses zones d’ombre et de lumière…

Leur petite fille, amour de nos vies et soleil de nos jours, aura 12 ans le 12 Janvier.

Son Papa aurait eu 41ans le 21 Janvier 2019… »

 

24 Juillet 2011 : Frédéric, Anne Lise et Nicolas, que personne n'oublie… jamais...

 

Ce spectacle pédagogique a fait l’objet d’une captation vidéo, développée et exploitée sur certaines actions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lettre d'information N° 12
Publiée par Francis CARRION le 25/11/2017 à 17:52

 

Membre de la Charte Européenne de la sécurité routière

Médaille sécurité routière du Ministère de l’intérieur

 

www.lecontresens.net 

Facebook : Le Contresens-Association AVC 

Twitter : @lecontresens

 

25 Novembre 2017 : Lettre d’information n° 12

 

 

Chers Amis, adhérents et sympathisants,

 

Un nouvel outil… Parmi tant d’autres…

 

Et parmi ces outils, il en est un qui nous tenait à cœur.

Concevoir un spectacle pédagogique qui ne soit pas la grand-messe des moralisateurs, et des donneurs de leçons.

J’en veux pour preuve le nom du groupe : « La Compagnie des Loosers.SR »

Il m’a fallu plus de trois ans pour chercher et enfin trouver le bon angle, le bon timing et le bon tempo.

L’écriture des dialogues, la composition des musiques, la conception du décor pour une mise en scène de la vie quotidienne un peu visuelle, un peu humoristique, un peu musicale et tellement réelle…

Des compagnons de route (Issus de l’équipe msr.var) pour lesquels cette expérience est une première, mais Michel, Jacques et Grégory habitent littéralement leur rôle de composition en s’autorisant des répliques improvisées et personnelles qui enrichissent le verbe et le ton du spectacle.

Maguy en régie, son, lumière, vidéo, donne de sa personne afin que tout soit fluide et confortable pour les comédiens en scène, pour le public.

J’ai voulu que ce spectacle soit un programme relativement court : 45mn

Nous avons en projet de poursuivre avec un débat d’une durée variable, selon les lieux et les souhaits de l’organisateur.

 

Vous comprenez bien que j’aurais préféré ne jamais avoir à écrire sur un tel sujet, sur la thématique des dangers de la route,  mais le destin est ainsi, et en nous volant une grande partie de ce qui nous est cher, la vie nous donne un chemin balisé d’épreuves à surmonter auxquelles il faut s’efforcer de répondre avec altruisme et humanité.

Ce n’est pas toujours facile de faire, de dire et d’exister avec le recul nécessaire…

C’est ce que nous tentons d’atteindre avec force et humilité.

 

Maguy et mon Ami Gérard Raymondo, ont toute ma reconnaissance pour leurs voix off.

Je veux remercier également tous ceux qui ont soutenu et validé ce projet, Sophie, Thierry, Stéphane, et ceux qui, en Préfecture, œuvrent à leurs côtés.

Un grand merci aux référents des Armées, des collèges et Lycées, des CFA du Var, du Conseil Départemental, de la gendarmerie Nationale…

Je veux remercier également l’Ami Philippe, CRS autoroutière pour sa bienveillance, il rejoindra la troupe pour animer le débat après le spectacle, je n’oublie pas Marion et Fabrice, victimes tétraplégiques,  qui ont été « mes phares » lorsque j’ai débuté les actions.  J’associe tous ceux qui, lors de la première du spectacle le 23 Septembre 2017, nous ont apporté leur soutien et leurs encouragements à poursuivre sur cette voie ludique.

 

Ce Jeudi 23 Novembre 2017 avait donc lieu la première vraie représentation à Saint Mandrier (83) devant 400 élèves militaires et leurs supérieurs, partagés entre rires et interrogations, entre amusement et émotion, entre distraction et sensibilisation.

Jean Marc, photographe du service communication de la Préfecture nous a gratifiés de quelques bons clichés.

Encore une fois, c’est un nouvel outil parmi tant d’autres, tout aussi efficaces et pédagogiques.

 

Une autre aventure est en marche, il n’y a plus qu’à en faire bon usage…

 

Ce spectacle est dédié à Frédéric et Anne Lise.

Nous avions en commun, l’amour du spectacle, la passion de la musique et l’ivresse de la scène avec ses zones d’ombre et de lumière…

Force et générosité les caractérisaient, sans jamais tricher, sans jamais compter, sans jamais  plier…Deux belles âmes…

Leur petite fille, amour de nos vies et soleil de nos jours, aura 11ans le 12 Janvier prochain.

Son Papa aurait eu 40ans le 21 Janvier prochain… 

 

 

Pourquoi cette persévérance, cette insistance, cette obstination…

Dans le chaos de l’après drame, de l’après accident, pour tenir debout, il faut regrouper toutes ses forces, canaliser toute son énergie pour survivre, survivre au pire…

Une méthode parmi quelques autres : tenter de donner du sens à l’insupportable, à l’inqualifiable en s’inscrivant, comme le font beaucoup d’associations, dans des actions de prévention.

Encore et toujours, en se lançant corps et âme dans des combats pour la survie des autres, ceux qui sont encore de ce monde, ceux qui nous sont chers ou que nous ne connaissons pas, ceux qui croiseront notre regard et qui entendront nos voix qui en appellent à la vigilance, au respect, au danger du vide et de la violence. 

 

Pour cela il faut donner de son temps bien sûr, beaucoup de temps, pour nourrir l’auditeur de messages positifs, et pudiquement, inlassablement, le prévenir  du mal de l’absence, de la fragilité de l’existence et de sa sournoise obsolescence…

 

Dans ce parcours jalonné d’escales à la rencontre de l’autre, ma route a croisé celles de belles personnes, qui, au sein d’une structure gérée par la Préfecture et le département (msr.var), ont crée une équipe combative,  pédagogue et attentive à la problématique  de l’accidentalité.

Plusieurs dizaines d’actions par an (Entre 150 et 180), menées par des intervenants convaincus du bien fondé de la démarche et de son utilité publique. (Environ 18000 personnes sensibilisées par an)

Différents outils et modules pédagogiques qui sont le fruit d’un travail collectif, mais également des créations personnelles, qui suscitent par effet miroir une forte émotion toujours palpable, une identification certaine et visible dans les yeux du public.

«  Cette histoire est la notre, elle est aussi celle de beaucoup de familles… Faites en sorte qu’elle ne devienne jamais la votre…»

Prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

 

Merci à vous, adhérents, amis, sympathisants, de nous suivre avec fidélité.

Que les fêtes qui s’annoncent vous soient douces et légères.

 

Avec mes salutations les plus cordiales.

Francis

 

 

Frédéric, Anne Lise, Nicolas, que personne n’oublie jamais…

Lettre d'information N° 11
Publiée par Francis CARRION le 29/07/2017 à 14:59

 

Membre de la Charte Européenne de la sécurité routière

Médaille sécurité routière du Ministère de l’intérieur

 

www.lecontresens.net 

Facebook : Le Contresens-Association AVC 

Twitter : @lecontresens

 

28 Juillet 2017 : Lettre d’information n° 11

 

 

Chers Amis, Adhérents, Sympathisants,

 

Je veux ici vous présenter toutes mes excuses, car la dernière lettre de notre association date, déjà, du début de cette année 2017.

Je veux aussi vous rassurer car, ce silence n’est pas dû à un ralentissement de notre activité, mais bien au contraire nous avons fait face à une programmation très chargée en interventions auprès des différents  publics, usagers ou futurs usagers de la route.

 

Au sein de la MSR Var, de nouvelles actions ont vu le jour ou se sont intensifiées,

comme le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation qui, en plus de nous accueillir à la Prison de La Farlède, nous invite en Milieu ouvert pour rencontrer des personnes placées sous contrôle judiciaire.

Toutes ces personnes ont été jugées pour de graves délits routiers.

 

Nous avons également été sollicités pour intervenir au sein du centre de formation ECF, devant les futurs enseignants de conduite.

 

La liste n’étant pas exhaustive et toujours en partenariat avec la Préfecture de Toulon, mon temps est partagé entre les dizaines d’actions en Collèges, Lycées, Universités, Entreprises, CFA ou Centres de Formations.

 

Par ailleurs, notre association a été invitée, en compagnie de nos amis de « l’Association Mélodie, les clés pour la vie » sur le stand de la Société Contralco, leader européen de l'éthylotest chimique à usage unique, à l’occasion du Salon « Préventica » qui se tenait durant trois jours (20,21,22 Juin), porte de Versailles à Paris.

 

Les médias régionaux nous ont aussi ouvert leurs studios et tendu leurs micros pour parler de sécurité routière et bien entendu pour débattre des mesures envisagées pour que la mortalité routière ne soit pas une fatalité.

 

La fluctuation des chiffres de l’accidentologie ne doit pas nous empêcher de croire que rien n’est utopique, que rien n’est inutile car tout est possible.

 

Je veux également souligner le travail des nombreuses associations qui, sur tout le territoire et au-delà de nos frontières, œuvrent avec force et abnégation au profit de ce projet de vie.

 

Lorsque je parle de projet de vie, je pense bien évidemment à nos enfants partis trop tôt, sans avoir eu le temps de réaliser leurs plus beaux rêves…

Vous l’avez compris, tous les 24 Juillet et tous les 28 Juillet sont pour nous autant d’épreuves… C’est ainsi.

 

Permettez-moi, en ces dates particulières de vous donner à lire ces quelques lignes qui suivent…En guise d’hommage… Et de souvenirs…

 

Merci à « Tous ».

Sincèrement et Amicalement.

A bientôt…

 

Francis Carrion

 

 

La petite flamme de 6 années…

 

Elle est bonheur sur un gâteau d’anniversaire,

Elle fait aussi danser les photos qu’elle éclaire…

 

Symbole du souvenir de l’existence, elle s’anime au moindre souffle de la vie, venu d’une fenêtre ouverte, d’un courant d’air, d’une respiration ou de notre soupir lorsque nos visages s’approchent encore et toujours de leur image qui rit, qui joue, qui vit…

 

Allumée souvent pour une pensée indicible, au-delà de tout, même de l’amour le plus fou.

Feu follet, lueur des âmes invisibles, petite larme de feu qui danse sur le coin d’un bureau, petite lumière du cœur, à l’angle de la cheminée, elle brille au sommet de l’ombre portée sur les murs de leur absence.

 

Rien n’est vide de sens, et surtout pas la flamme de ce chandelier, de ce bougeoir noyé de cire froide qui se fige depuis six années, depuis ce matin d’été, ce matin du 24 Juillet

 

Mais la vie continue, et au pays des vivants nous devons rester dignes et droits,  dignes et debout, dignes et grands comme ils auraient voulu que nous vivions, que nous soyons, comme ils auraient aimé que nous leur survivions… Tout simplement…

Restent les bons souvenirs auxquels il nous faut nous accrocher pour ne jamais tomber.

 

La vie est ainsi faite, le 28 Juillet fut le dernier adieu, un dernier hommage « intergénérationnel » où se sont unis six cent personnes qui vécurent avec eux, le meilleur, et qui ont fait face au pire sous la lumière aveuglante de leur dernier été…

 

Frédéric, Anne Lise et Nicolas, que personne n’oublie… Jamais…

 

 

 

 

 

 

 

Lettre d'information N° 10
Publiée par Francis CARRION le 29/07/2017 à 14:58

 

Membre de la Charte Européenne de la sécurité routière

Médaille sécurité routière du Ministère de l’intérieur

 

www.lecontresens.net 

Facebook : Le Contresens-Association AVC 

Twitter : @lecontresens

 

Octobre 2016 : Lettre d’information n° 10

 

Chers Amis, Adhérents, Sympathisants,

 

Bonjour à vous qui nous suivez avec attention, empathie et beaucoup d’espoir aussi…

 

Espoir pour quoi, espoir pour qui ? Espoir pour tous ceux qui sont encore en vie, les jeunes, les moins jeunes, piétons, cyclistes, motards, automobilistes, conducteurs et passagers de bus, d’autocars, chauffeurs de poids lourds…

 

Ce 29 Octobre 2016 est à marquer d’une pierre blanche… Blanche comme les marches que beaucoup d’associations organisent en mémoire des victimes de la route arrachées à leurs famille par les délinquants routiers qui prennent la route mais ne la partagent pas, qui « fauchent la vie » et ne la respectent pas…

 

Pourquoi ce 29 Octobre 2016 est-il si important ?

Tout simplement parce que  le premier congrès Européen des associations de sécurité routière a été organisé à Moulins dans l’allier par deux adhérents motivés.

Les associations des 4 coins du pays ainsi que du Luxembourg, de Belgique et d’Italie se sont réparties dans différents ateliers : prévention, justice, législation etc…

Nous avons pu échanger grâce aux vidéos conférences avec l’Allemagne et l’Italie.

 

Ce congrès Européen qui propose des pistes de réflexion, lance des ponts entre les associations, crée du lien, renforce les bases du combat commun et fédère les énergies, pour enfin rassembler les idées afin de rédiger une synthèse de cette réunion de travail qui a débuté à 9h et qui s’est terminé vers 19h.

 

Le fruit de ce travail, relayé ce même jour par divers médias, est destiné à porter haut et fort des solutions, à intensifier les interventions et actions de Sécurité Routière, auprès des différents publics, « tous touchés, tous concernés, tous responsables ».

Nous le savons « Tous » les véhicules à moteur peuvent devenir des armes redoutables lorsqu’ils son pilotés trop vite, par des irresponsables en communication téléphonique ou sous l’emprise d’alcool, de stupéfiants, de médicaments

 

Sachez enfin, que les personnes que nous avons rencontré ont, tout comme nous,  deux visages : celui de parents tordus de douleur face à l’absence d’un enfant disparu mais aussi celui de parents qui refusent d’admettre une quelconque fatalité et qui, tels des centurions, se battent contre la violence routière.

Tout cela doit se conjuguer sans haine, sans vengeance, mais avec force, sagesse, efficacité et lucidité…

Une philosophie et une attitude pas toujours facile à atteindre selon sa propre histoire vécue.

 

Vous pouvez retrouver en pièce jointe, la page réservée à notre association, dans la revue « Pondération » éditée par la Ligue contre la violence routière.

 

Tout au long de l’année 2017, nos interventions vont se poursuivre, quelques dizaines de fois sur tous les fronts et pour tous publics.

Notre aventure humaine est en marche et se poursuit avec volonté et persévérance… Avec vous.

Merci à « Tous ».

Sincèrement et Amicalement.

A bientôt…

 

Francis Carrion

 

24 Juillet 2011 :  Frédéric, Anne Lise et Nicolas, que personne n'oublie,  jamais...

 

 

 

 

 

Lettre d'information N° 9
Publiée par Francis CARRION le 29/07/2017 à 14:57

 

Membre de la Charte Européenne de la sécurité routière

 

www.lecontresens.net 

Facebook : Le Contresens-Association AVC 

Twitter : @lecontresens

 

Juillet 2016 : Lettre d’information trimestrielle n° 9

 

Chers Amis, Adhérents, Sympathisants,

 

Bonnes vacances !

La saison estivale est la saison la plus belle, la plus chaude, la plus ensoleillée, la plus lumineuse la plus propice au repos de l’âme et du corps.

Une saison dédiée à la sieste, aux matins sans alarme de réveil, aux soirées en famille, entre amis, en amoureux…

Plage, Méditerranée, océan, montagne, plaines, rivières, canaux et vallées, il fait bon se ressourcer, se détendre, se réveiller au matin frais, au lever du jour ou après une grasse matinée…

Vacances sportives, vacances nature, vacances sages, vacances culturelles ou vacances du « lâché prise », celles de tous les excès…

 

Se lever après une soirée festive, se remémorer les bons moments, le DJ, le groupe du piano bar, l’orchestre de bal entendu sur la place du village, le barman doué pour les cocktails qui jongle avec les shakers, ces selfies qui resteront les souvenirs des vacances que l’on a choisi de vivre…

Cet alcool que l’on veut festif et qui tourne un peu les têtes, peut accompagner une bonne table, un avant boîte (before), une après soirée (after) et finir la nuit les pieds en éventail sur le relax de la terrasse, sous le auvent de la tente, dans sa chambre d’hôtel ou à la belle étoile…

De toute façon, c’est le moment de passer de bonnes vacances et de profiter de chaque minute qui passe.

 

Mais pas à n’importe quel prix… Je ne parle pas du prix du séjour, ni du prix de la fête, mais de l’inestimable prix de la vie…

Tout ce que vous pourrez faire pour être heureux ne doit pas vous empêcher d’être conscients et responsables en laissant les clés de votre voiture ou de votre moto dans un lieu sûr, pour vous faire reconduire par un chauffeur sobre, une conductrice reconnue apte à vous ramener dans un lieu où vous aurez prévu de dormir.

 

La saison estivale peut aussi devenir la saison de tous les dangers…

Faites tout pour rêver et inventer vos vacances, faites tout pour garder un chaleureux souvenir de ce temps passé, faites tout pour pouvoir regarder vos selfies entre amis à la rentrée, en famille sans qu’une seule personne ne manque à l’appel…

En restant en vie, en respectant celles des autres, vous ne devez pas craindre, à votre retour de vacances, de faire face à une ou plusieurs chaises vides…

Places redoutées auxquelles on ne pense pas toujours.

 

Partez heureux et revenez vivants !

Je vous souhaite une météo favorable, et de lumineuses vacances d’été.

Sincèrement et Amicalement.

A bientôt…

 

Francis Carrion

 

24 Juillet 2011 :  Frédéric, Anne Lise et Nicolas, que personne n'oublie,  jamais...

 

Nos actions reprennent en Septembre…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lettre d'information N°8
Publiée par Francis CARRION le 09/02/2016 à 11:31

 

Février  2016 : Lettre d’information trimestrielle n° 8

 

Chers Amis, Adhérents, Sympathisants,

 

Que cette année soit une vibration harmonieuse

Pour faciliter le regard intérieur et adoucir le regard sur l’autre.

Tous les espoirs sont à venir ...

 

Ces vœux, je l’avoue, vous parviennent tardivement et je vous remercie de m’en excuser.

Les nombreux déplacements pour cette démarche associative qui nous est commune, et mon activité professionnelle, ont dicté en ce début d’année des contraintes incontournables.

 

Nous avons besoin de vous et nous faisons comme chaque année, appel à votre générosité et votre renouvellement d’adhésion.

Son montant de dix €uros demeure inchangé mais nous encourage à poursuivre nos actions et nous permet de rendre pérenne notre lutte contre l’insécurité routière.

 

Nos interventions sont toujours très attendues et surtout bien entendues…

Je précise toujours que je suis rarement seul et que ce travail accompli est collectif :

 

Les opérations Varoises telles que le « challenge inter-collèges » pour les classes de 4ème et de 5ème  et « Un choc pour la vie » dans les Lycées pour les classes de secondes, sont des actions organisées par la Préfecture et Direction Académique des services de l’Education Nationale du Var et le Département du Var.

Les CFA ne sont évidemment pas exclus de la programmation, tout comme les étudiants de l’université.

Vous n’ignorez plus également, que nous intervenons tous les deux mois au centre pénitentiaire de La Farlède (83) et nous rencontrons chaque fois de nouveaux détenus pour de graves délits routiers.

Chaque année dans le Var, plus de 18000 personnes sont sensibilisées grâce à la MSR Var et ses partenaires dont nous faisons partie.

 

Si vous avez un compte Facebook, n’hésitez pas à nous suivre : Le Contresens-Association AVC ou le compte Twitter @MsrVar

 

Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire ces quelques lignes, et je vous adresse mes salutations les plus chaleureuses.

 

Bien amicalement. Francis Carrion

 

24 Juillet 2011 :  Frédéric, Anne Lise et Nicolas, que personne n'oublie,  jamais...

 

 

Quelques liens

 

www.lecontresens.net

 

www.msr83.fr

 

asso.melodie.free.fr

 

    www.vivrhandi.fr

 

www.handirouelibre.com

 

www.contralco.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lettre d'information N° 7
Publiée par Francis CARRION le 24/09/2015 à 17:09

Membre de la Charte Européenne de la Sécurité Routière

Site : www.lecontresens.net

Faceboo:  Le Contresens - Association AVC

Twitter https://twitter.com/lecontresens

 

Octobre 2015 : Lettre d’information trimestrielle n° 7

 

Chers Amis, Adhérents, Sympathisants,

 

La saison estivale est passée à la vitesse de la lumière et j’espère que quelques jours de vacances vous ont été salutaires.

Après les chaleurs de l’été, nous arrivons au seuil de l’automne avec les bonnes résolutions des élèves et étudiants, les bons objectifs pour ceux qui reviennent dans le monde du travail, les petits et grands bonheurs pour celles et ceux qui profitent d’une retraite, que nous leur souhaitons, sereine et heureuse.

 

Dès ce mois d’octobre, je reprend mon bagage de « préventeur » avec, entre autre, la « Maison de la Sécurité Routière du Var », structure Toulonnaise hautement compétente, pour me rapprocher des CFA, des Collèges et Lycées, des entreprises, des communes organisatrices de journées sécurité routière, et pour rencontrer au sein du centre pénitentiaire de La Farlède des conducteurs détenus  pour de graves délits routiers.

 

Malgré les mauvais chiffres annoncés sur la sécurité routière, cela ne vous aura pas échappé, nous ne baisserons pas la garde car nous sommes conscient du bien fondé de la démarche et de l’importance de cette prévention, « piqûre de rappel », nécessaire à l’évolution positive des comportements routiers.

 

Nous savons tous, que certains d’entre nous, n’ont pas eu la chance de revenir chez eux, que certains d’entre nous pleurent aujourd’hui la disparition des leurs, et que d’autres encore se reconstruisent doucement, physiquement et moralement dans des structures adaptées au handicap entourés d’un personnel compétent.

Dans ce cas, la carte postale des vacances s’en trouve bien triste et entachée.

 

Je veux croire que l’action pédagogique et le témoignage ne sont pas vains et que le public rencontré se souviendra de cet échange, de cette réalité difficile à entendre et à porter.

L’optimisme et la confiance doivent guider l’action, le tragique événement doit marquer la mémoire collective des conducteurs pour qu’enfin chacun puisse partager la route dans le plus grand respect de la vie.

 

Je vous remercie de nous suivre, de prendre le temps de lire ces quelques lignes, qui prouvent s’il en était besoin, que la volonté d’agir est toujours très présente.

Je vous adresse mes salutations les plus chaleureuses

 

Bien amicalement.

Francis Carrion

 

24 Juillet 2011 :  Frédéric, Anne Lise et Nicolas, que personne n'oublie jamais...  

 

 

Quelques liens

                                 http://www.msr83.var.developpement-durable.gouv.fr/

http://www.erscharter.eu/fr/users/francis-carrion    http://www.contralco.fr/fr/

http://asso.melodie.free.fr/     http://www.vivrhandi.fr/Vivrhandi/Accueil.html       www.handirouelibre.com

 

Un grand merci à Farah  pour la mise à jour prochaine de notre page Facebook

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lettre d'information N° 6
Publiée par Francis CARRION le 06/06/2015 à 11:58

Membre de la Charte Européenne de la Sécurité Routière

Site : www.lecontresens.net

Faceboo:  Le Contresens - Association AVC  

Twitter https://twitter.com/lecontresens

 

Juin 2015 : Lettre d’information trimestrielle n° 6

 

Chers Amis, Adhérents, Sympathisants,

 

Je dois, tout d’abord, vous demander d’excuser ce retard.

En effet, notre lettre d’information aurait dû être éditée courant Avril.

Aucune inquiétude, bien au contraire, notre association doit faire face à un calendrier d’actions très chargé.

Le temps était compté mais je sais que vous nous renouvelez votre confiance et que vous nous témoignez sans cesse votre fidélité et vos encouragements dans notre démarche.

Une démarche pour tenter de donner du sens à une histoire insupportable, pour ne pas subir ce drame dans l'immobilisme en le combattant par l'action.

 

La dernière action à laquelle nous avons participé et qui fut programmée par la MSR Var se déroulait le Lundi 1er Juin, comme tous les deux mois, au sein du Centre Pénitentiaire de La Farlède en périphérie de Toulon.

De 9h à 11h30, nous avons exposé notre module pédagogique devant un groupe de détenus, incarcérés pour de graves délits routiers.

Ils prennent alors conscience de la gravité de leurs comportements et nous espérons, à l’issue de chaque intervention, qu’ils garderont en mémoire ce témoignage, comme un repère, comme un signal…

 

De manière récurrente, nous participons activement aux actions « Challenge Inter Collèges »  ou « Un choc pour la vie » au sein des Lycées.

 

Vous connaissez également notre rayon d’actions en milieu professionnel, universitaire ou grand public, comme « le Bol d’Or » compétition motos qui revient au Circuit du Castellet dans le Var après plusieurs années d’absence.

Toutes ces actions, toute cette logistique, nous les devons aux responsables de la MSR Var, avec qui nous oeuvrons en étroite collaboration. 

Ils s’impliquent sur plus de 200 actions pour sensibiliser près de 20 000 personnes par an.

 

Le mercredi 6 Mai, tous les IDSR (Intervenants Départementaux de Sécurité Routière) étaient invités au « Petit déjeuner » en Préfecture de Toulon pour rencontrer le nouveau Directeur de Cabinet du Préfet.

Nous avons pu prendre la mesure de l’intérêt que portent les autorités à notre travail sur le terrain.

Cela ne nous empêche aucunement de nous remettre en question et d’être toujours en quête du meilleur discours, du plus évident message, pour une plus grande efficacité.

 

Je vous dis, à bientôt en comptant sur votre prudence pour une excellente saison estivale.

Bien amicalement.

Francis Carrion

 

Ps : Quelques nouvelles : Notre petite fille, 8 ans depuis Janvier,  a fait un parcours sans faute en classe de CE1, tout en étant assidue aux activités sportives et culturelles.

Elle est la lumière qui éclaire nos jours.

 

                                        24 Juillet 2015, quatre ans sont passés...Bientôt...

                            Frédéric, Anne Lise et Nicolas, que personne n'oublie jamais...  

 

 

Quelques liens

                                 http://www.msr83.var.developpement-durable.gouv.fr/

http://www.erscharter.eu/fr/users/francis-carrion    http://www.contralco.fr/fr/

http://asso.melodie.free.fr/     http://www.vivrhandi.fr/Vivrhandi/Accueil.html       www.handirouelibre.com

 

                Un grand merci à Farah  pour la mise à jour régulière de notre page Facebook 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ministère de l'intérieur 26 Janvier 2015
Publiée par Francis CARRION le 08/02/2015 à 18:11

Ministère de l’Intérieur

Dossier de presse

Sécurité routière :

26 mesures

Pour une nouvelle mobilisation

Présentées par M. Bernard CAZENEUVE

Ministre de l’Intérieur

26 janvier 2015

ADRESSE POSTALE : PLACE BEAUVAU 75800 PARIS CEDEX 08 – STANDARD 01 49 27 49 27 – 01 40 07 60 60

ADRESSE INTERNET : www.intérieur.gouv.fr

En 2014, + 3,7 % de personnes ont été tuées et + 2,5 % ont été blessées sur les routes de

France, par rapport à l’année 2013.

L'ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière) estime à 3 388

décès la mortalité routière de l'année 2014, soit une hausse de 3,7 % et de 120 décès par

rapport à 2013.

Selon les données de l'Observatoire, encore provisoires, cette augmentation s’explique en

premier lieu par une hausse sensible de la mortalité routière de trois catégories d’usagers

particulièrement vulnérables : les piétons (+8 %), les cyclistes (+8 %) et les cyclomotoristes

(+6 %).

L’augmentation est plus modérée chez les automobilistes (+3%), mais représente

néanmoins une cinquantaine de décès supplémentaires ; le nombre de camionneurs et de

motocyclistes décédés sur les routes reste relativement stable.

Les accidents corporels augmentent de 1,7 % et leur gravité est plus importante, au regard

du nombre de personnes qui ont dû être hospitalisées (741 en plus, soit une augmentation

de 2,9%). Le nombre de personnes blessées est également en hausse (+2,5%).

Les derniers résultats, du mois de décembre 2014, ont enregistré une baisse importante de

la mortalité routière (-8,9 % soit 28 personnes épargnées) par rapport à décembre 2013,

sans toutefois parvenir à inverser la tendance générale pour l’année 2014. Au cours de

cette même période, le nombre de personnes hospitalisées est en baisse de 5,4 %, celui

des accidents corporels de 1,9 % et celui des personnes blessées de 0,9 %.

Synonymes de drames humains, de vies brisées et de blessures souvent irréversibles, ces

résultats doivent être le signal d’une réelle prise de conscience et d’un engagement plus

important de la part de tous les usagers de la route.

C'est dans cet esprit et en lien avec l’ensemble des ministères concernés (Justice, Education

nationale, Transports, Santé) que le ministre de l'Intérieur, Bernard CAZENEUVE, a décidé

de mettre en place un plan d’action pragmatique et ambitieux pour combattre

l’accidentalité routière sous toutes ses formes.

ADRESSE POSTALE : PLACE BEAUVAU 75800 PARIS CEDEX 08 – STANDARD 01 49 27 49 27 – 01 40 07 60 60

ADRESSE INTERNET : www.intérieur.gouv.fr

Mieux connaître les causes pour une approche

pragmatique et des mesures ciblées

Bernard CAZENEUVE a souhaité adapter les méthodes d’analyses et de prise en compte de

l’accidentalité : la méthodologie du recensement des causes des accidents a été revue pour

en affiner l’analyse.

Jusqu’à présent, 40% des causes d’accidents mortels n’entraient dans aucune catégorie

statistique exploitable, dans la mesure où les forces de l’ordre disposaient d’un choix

limité à 5 causes pour relever l’origine probable des accidents mortels de la route.

 Dès ce début d’année 2015, ce choix a été étendu à 14 causes possibles.

Sur la base de ces analyses détaillées, un dispositif de suivi par département sera mis en

place, pour optimiser utilisation et répartition des moyens de lutte contre l’accidentalité

routière sur le territoire.

Pour chaque département, un tableau de bord confrontera les résultats de sécurité

routière au niveau d’emploi des moyens humains et techniques à la disposition des forces

de l’ordre. Ces tableaux de bord permettront ainsi de renforcer le pilotage national.

Le plan d’action pour la sécurité routière vise à mobiliser l’ensemble des registres

d’intervention en matière de sécurité routière. De la formation des conducteurs à la

sécurité des véhicules et des infrastructures, il constitue un plan global et cohérent.

Les 26 mesures présentées répondent, pour chacune d’entre elles, à des causes d’accidents

déjà identifiées. Elles permettront de prévenir et de traiter l’ensemble des comportements

à risque.

Les 26 mesures s’articulent autour de 4 axes :

Sensibiliser, prévenir, former

Protéger les plus vulnérables

Lutter sans relâche contre les infractions graves.

Améliorer la sécurité des véhicules et des infrastructures

ADRESSE POSTALE : PLACE BEAUVAU 75800 PARIS CEDEX 08 – STANDARD 01 49 27 49 27 – 01 40 07 60 60

ADRESSE INTERNET : www.intérieur.gouv.fr

 Sensibiliser, prévenir, former

Mesure

N°1

Modernisation accrue de l’enseignement de la conduite, en lien avec les

formateurs agréés. La réforme du permis de conduire ouvre la conduite

accompagnée dès 15 ans avec possibilité de passer l’examen de conduite à

17 ans et demi : des jeunes conducteurs mieux formés, c’est une

accidentalité réduite.

Mesure

N°2

Généralisation d’un module de sensibilisation à la sécurité routière en

classe de seconde dès la rentrée 2015, ainsi que lors des journées de

défense et de citoyenneté suivies par les jeunes à partir de leur 18ème

année. Alors que la formation à la sécurité routière s’interrompt

aujourd’hui en classe de 3ème, il s’agira de mieux préparer les jeunes à

devenir des usagers responsables jusqu’à l’âge du permis de conduire.

Mesure

N°3

Développement des opérations de sensibilisation aux risques liés aux

pratiques addictives et à l’utilisation du téléphone portable au volant.

Sensibilisation de l’opinion à la question des blessés de la route – une

campagne nationale d’information sera lancée dès le mois de février.

Mesure

N°4

Création d’un site internet du Conseil national de la sécurité routière

(CNSR). Il permettra de mieux sensibiliser le public aux enjeux de la

sécurité routière.

Mesure

N°5

Mise en place sur le site de la Sécurité routière (DSCR) d’une rubrique « à

l’épreuve des faits », délivrant à nos concitoyens une information de

qualité et réactive face aux idées reçues et fausses affirmations sur la

sécurité routière (technique du fact-checking).

Mesure

N°6

Abaissement du taux légal d’alcoolémie de 0,5 g/l à 0,2 g/l pour les

conducteurs novices (3 ans après le permis, ramenés à 2 ans après le

permis s’il a été précédé d’un apprentissage par conduite accompagnée).

Les accidents de la route sont la première cause de mortalité des 18-25

ans.

ADRESSE POSTALE : PLACE BEAUVAU 75800 PARIS CEDEX 08 – STANDARD 01 49 27 49 27 – 01 40 07 60 60

ADRESSE INTERNET : www.intérieur.gouv.fr

Mesure

N°7

Renforcement des contrôles des exploitants de débits de boissons

autorisés à fermer entre 2h00 et 7h00 qui ont obligation de mise à

disposition de dispositifs d’autocontrôle. Sanctionner administrativement

en cas de non-respect, jusqu’au retrait des autorisations d’ouverture

tardive, voire de vente de boissons alcoolisées.

Mesure

N°8

Formation de tous les médecins agréés au dépistage précoce des

problèmes d’alcool et de stupéfiants. Les médecins agréés pour

l’évaluation de l’aptitude médicale à la conduite réalisent 1 million de

consultations par an. Environ 400 000 consultations sont réalisées en

commissions médicales en préfecture pour toutes les infractions liées à

l’alcool et aux stupéfiants. Les 600 000 autres sont réalisées en cabinet de

ville pour les conducteurs professionnels, les usagers porteurs de

problèmes médicaux et les infractionnistes, hors alcool et stupéfiants.

ADRESSE POSTALE : PLACE BEAUVAU 75800 PARIS CEDEX 08 – STANDARD 01 49 27 49 27 – 01 40 07 60 60

ADRESSE INTERNET : www.intérieur.gouv.fr

 Protéger les plus vulnérables

Mesure

N°9

Interdire le stationnement des véhicules (à l’exception des deux-roues) 5

mètres avant les passages piétons pour améliorer la visibilité entre piétons

et conducteurs.

Mesure

N°10

Permettre aux maires d’abaisser la vitesse sur de grandes parties, voire sur

la totalité de l’agglomération (et non plus uniquement dans quelques

rues), pour réduire le nombre et la gravité des collisions.

Mesure

N°11

En lien avec la Chancellerie, renforcer les sanctions pour les conducteurs

qui, stationnant sur les passages piétons, sur les trottoirs ou sur les pistes

cyclables, mettent en danger les piétons en les obligeant à les contourner.

Mesure

N°12

Relancer le déploiement de radars feux rouges et leur associer

systématiquement un module de contrôle de la vitesse, notamment en

agglomération.

Mesure

N°13

Uniformiser la taille et le format des plaques d’immatriculation des deuxroues

motorisés, afin de faciliter les contrôles.

Mesure

N°14

Rendre obligatoire pour les usagers de deux-roues motorisés le port du

gilet de sécurité en cas d’arrêt d’urgence, comme c’est déjà le cas pour les

automobilistes.

Mesure

N°15

Généraliser à terme l’utilisation de supports de panneaux de signalisation

« fusibles », qui ne nécessitent pas de glissière de sécurité, et diminuent

les risques pour les deux-roues motorisés.

ADRESSE POSTALE : PLACE BEAUVAU 75800 PARIS CEDEX 08 – STANDARD 01 49 27 49 27 – 01 40 07 60 60

ADRESSE INTERNET : www.intérieur.gouv.fr

 Lutter sans relâche contre les infractions graves

Mesure

N°16

Poursuivre la modernisation du parc des 4 200 radars afin de mieux lutter

encore contre la vitesse excessive ou inadaptée sur les routes (radars

chantiers pour la sécurité des personnels, radars mobile de nouvelle

génération).

Mesure

N°17

Lutter contre les contournements de la loi en matière de contrôle

automatisé, notamment : en déployant des radars double-face qui

permettront aux enquêteurs de mieux identifier les auteurs des

infractions ; en rappelant sur les avis de contraventions que les personnes

morales ne peuvent se substituer aux personnes physiques pour

l’acquittement des amendes qui, comme les éventuels retraits de points

de permis, s’appliquent au conducteur en infraction.

Mesure

N°18

Exiger, lors de la demande de certification d’immatriculation d’un

véhicule, la désignation d’une personne titulaire du permis de conduire

correspondant au type de véhicule à immatriculer. Cette personne sera

responsable en cas d’infraction constatée, à défaut d’identification du

conducteur en infraction.

Mesure

N°19

Agir contre le défaut d’assurance en se donnant les moyens techniques de

vérifier l’adéquation entre les véhicules assurés et les véhicules

immatriculés.

Mesure

N°20

Observer, sur certains tronçons de route à double sens identifiés comme

particulièrement accidentogènes, l’impact d’une diminution de la vitesse

maximale autorisée de 90 à 80 km/h.

Mesure

N°21

Expérimenter dans 11 départements, en lien avec la Mildeca, la technique

du double prélèvement salivaire en matière de dépistage des stupéfiants,

en vue de la généraliser et d’augmenter ainsi le nombre de contrôles.

ADRESSE POSTALE : PLACE BEAUVAU 75800 PARIS CEDEX 08 – STANDARD 01 49 27 49 27 – 01 40 07 60 60

ADRESSE INTERNET : www.intérieur.gouv.fr

Mesure

N°22

Interdire de porter tout système de type écouteurs, oreillette, casque, ...

susceptible de limiter tant l’attention que l’audition des conducteurs.

Mesure

N°23

Préciser la réglementation du surteintage des vitres à l’avant des véhicules

pour garantir le bon contrôle de certains comportements dangereux

(utilisation du téléphone au volant, non port de la ceinture de sécurité ...)

ADRESSE POSTALE : PLACE BEAUVAU 75800 PARIS CEDEX 08 – STANDARD 01 49 27 49 27 – 01 40 07 60 60

ADRESSE INTERNET : www.intérieur.gouv.fr

 Améliorer la sécurité des véhicules

et des infrastructures

Mesure

N°24

Réduire les risques de contresens sur autoroute en alertant les

conducteurs désorientés par l’installation de panneaux « sens interdit »

sur fond rétro-réfléchissant sur les bretelles de sortie.

Mesure

N°25

Soutenir les démarches européennes sur l’installation d’enregistreurs de

données de la route (EDR) dans les véhicules pour mieux connaître les

mécanismes d’accident.

Mesure

N°26

Fournir aux collectivités locales des outils pour les soutenir dans leurs

démarches d’amélioration de la sécurité routière : guides techniques pour

les encourager à réaliser, comme le fait aujourd’hui l’Etat sur son réseau,

des audits de sécurité ; partage de bonnes pratiques.

L'objectif de la réduction par deux du nombre de tués sur les routes d’ici 2020

demeure.

Il appelle la mobilisation accrue des usagers et des pouvoirs